Comment faire pour rendre votre logement durable ?

L’entretien d’une maison entièrement verte peut être une tâche laborieuse si elle est déjà construite. Cependant, vous pouvez encourager votre famille à travailler ensemble pour avoir une maison durable.

Non seulement vous prendrez soin de l’environnement, mais vous bénéficierez également de plus grands avantages à vivre dans une maison durable, par exemple, vous dépenserez moins d’argent et de ressources naturelles. Prenez le chemin du logement durable grâce à ces conseils.

Utiliser une peinture écologique

Commencez par de petits pas pour rendre votre maison durable. Nous vous recommandons d’utiliser des peintures écologiques pour colorer votre maison.

Les éco-peintures sont une excellente option pour avoir une maison durable, les ingrédients sont d’origine naturelle étant minéraux et végétaux, fabriqués avec des déchets biodégradables et des sources renouvelables. Comme ils ne contiennent pas de pétrole, de plomb ou de solvants toxiques, ils constituent la meilleure alternative pour le soin de vos enfants et de vos animaux domestiques.

Nous vous conseillons d’utiliser l’imperméabilisation nopal comme alternative pour votre maison.

Pour l’élaboration des peintures écologiques, aucune eau ou énergie n’a été gaspillée et aucune autre action nuisible à la planète n’a été réalisée. Ne vous inquiétez pas, car dès leur production, elles répondent à des normes de sécurité qui respectent et prennent toujours soin de l’environnement.

Changer les robinets

Une autre action pour rendre les maisons durables consiste à changer les robinets, les douches et les vannes de la maison. Cette solution nécessite un investissement initial élevé, mais envisagez-la si votre maison est ancienne et nécessite un entretien. En outre, vous en verrez les avantages dans la réduction de votre facture d’eau.

Nous vous recommandons de changer vos robinets pour ces produits écologiques :

Robinets à levier unique

c’est l’un des plus couramment utilisés dans les foyers. Malheureusement, les gens ont la mauvaise habitude de les ouvrir au maximum, ce qui gaspille deux fois plus d’eau.

Il existe actuellement trois types de nouveaux robinets à levier unique :

  • Régulateur de débit : Il possède un dispositif interne qui limite le débit d’eau, libérant moins d’eau qu’un débit standard qui gaspille 12 à 20 litres par minute.
  • Ouverture en deux temps : elle dispose d’un mécanisme d’ouverture avec un arrêt intermédiaire qui permet d’économiser 50 % de la consommation d’eau.
  • Ouverture à froid : s’il est en position centrale, le robinet ne laissera échapper que de l’eau froide, s’il est déplacé vers le côté gauche, de l’eau chaude sortira. Cela permettra d’éviter de gaspiller l’eau chaude dont les utilisateurs ne veulent pas, et d’économiser de l’électricité ou du gaz, selon le cas.

Robinets temporisés

ils sont couramment utilisés dans les centres commerciaux et les lieux publics. Leur principale fonction est de permettre un écoulement de l’eau pendant un certain temps. Leurs inconvénients sont qu’ils se décomposent facilement et que vous ne pouvez pas arrêter le débit d’eau à volonté.

Par exemple, si vous vous lavez les mains en moins de temps que le temps prédéterminé, l’eau continuera à couler et sera gaspillée.

Si vous souhaitez installer ce type de robinet dans votre maison, nous vous recommandons de rechercher un robinet à fermeture volontaire.

Les robinets thermostatiques : ils vous permettent de choisir la température souhaitée pour l’eau, ce robinet est composé de matériaux thermosensibles qui se contractent ou se dilatent en fonction de la graduation que vous choisissez. Si vous souhaitez les installer, vous économiserez entre 6 et 16 % d’eau et entre 7 et 17 % d’énergie à chaque douche.

Robinets électroniques

L’eau s’ouvre lorsque vous mettez vos mains sous le robinet et s’arrête automatiquement lorsque vous retirez vos mains. Si vous ne souhaitez pas investir autant d’argent dans votre logement durable, ce n’est pas une bonne option car le coût d’entretien est élevé et vous aurez également besoin d’électricité pour faire fonctionner le robinet.

D’autres solutions que vous pouvez mettre en œuvre pour économiser de l’argent et des ressources sont les aérateurs, les dispositifs anti-fuite, les limiteurs de débit et les vannes de régulation.

Installer des panneaux solaires

Ces dernières années, les panneaux solaires ont été de plus en plus utilisés dans les bureaux et les maisons de différentes villes du pays. L’objectif principal de leur installation est d’économiser l’énergie, mais leurs autres fonctions consistent à signaler les fuites d’eau ou de gaz, les défaillances des systèmes électriques et à contrôler l’éclairage des habitations.

Transformer votre maison avec des panneaux solaires est plus facile que vous ne le pensez.

Remplacer vos ampoules

Vous dépenserez moins sur votre facture d’électricité si vous remplacez vos ampoules à incandescence par la technologie LED. Avec ces nouvelles ampoules, vous économiserez jusqu’à 90 % de votre facture d’électricité.

Les ampoules LED ont une longue durée de vie et permettent de diriger la lumière vers des zones spécifiques pour un meilleur éclairage et, surtout, elles n’émettent pas de chaleur.

Changer vos appareils

Pour avoir une maison durable idéale, nous vous recommandons de changer vos appareils électroménagers pour ceux qui ont un classement A sur leur étiquette, ceux-ci consomment 50% moins d’énergie que ceux qui n’ont pas ce classement.

Utiliser l’isolation thermique

Il est très courant dans les maisons durables de contrôler la transmission de chaleur dans les murs et les plafonds.

Leur principale fonction est de séparer les climats intérieur et extérieur, afin que la chaleur ou la fraîcheur ne s’échappe pas de la maison.

Dans les régions où les températures sont élevées ou basses, il est recommandé que votre maison durable soit dotée d’une isolation thermique.

En faisant cela, vous réduisez de 35% la consommation d’électricité générée par le chauffage ou la climatisation et vous ne polluez plus l’extérieur.

Avantages d’une maison durable avec isolation thermique :

  • Faible conductivité.
  • La résistance thermique protège contre la chaleur et le froid.
  • L’isolation acoustique protège contre les températures et les bruits indésirables.

La chaleur ne s’échappe pas facilement pendant la saison estivale, ce qui réduit au minimum les pertes de chaleur.

En cas d’incendie, les matériaux utilisés dans l’isolation thermique (polyuréthane, polyisocyanurate, fibres minérales et de verre) sont résistants au feu car ils ne propagent pas la flamme, ce qui sécurise votre habitation.

Installer de grandes fenêtres isolées

Si vous vivez dans une région extrêmement froide, nous vous recommandons de changer vos fenêtres pour de nouvelles fenêtres à double vitrage afin d’éviter les pertes de chaleur et de réduire l’utilisation du chauffage.

Envisagez d’acheter de grandes fenêtres pour votre maison durable afin de profiter de la lumière naturelle et d’économiser de l’électricité le matin et le soir.

Créer des réservoirs d’eau

Utiliser à 100% l’eau de pluie. Les maisons durables disposent de systèmes d’irrigation qui servent à arroser les plantes, à nettoyer la maison et à tirer la chasse d’eau des toilettes. Si vous avez un potager à la maison ou un jardin, vous pouvez opter pour un réservoir d’eau de pluie. Vous utiliserez l’eau pour arroser votre pelouse, vos arbres et vos plantes.

Les conteneurs peuvent stocker entre 210 et 3000 litres d’eau accumulée dans les descentes d’eau ou les sorties de toit.

Semer des plantes locales

Enfin, les plantes endémiques sont des espèces que l’on trouve dans des zones spécifiques et qui se produisent naturellement, elles vous seront d’une grande aide pour votre habitat durable.

Faites du compost et de l’engrais pour vos plantes endémiques avec des coquilles d’oeufs, du carton, des restes de légumes, des feuilles sèches du jardin et alternez les déchets frais et secs.

Cuisine durable : 10 conseils pour aider l’environnement
L’éducation environnementale des enfants et son importance